February 27, 2012

Une année française chez Oscar


Les Oscars de 2012 ont été dominés par des films français ou des films qui se passe à Paris. Midnight in Paris a reçu quatre nominations y compris l'une du meilleur film de l'année. Le réalisateur, Woody Allen, a gagné l'Oscar pour le meilleur scénario original.  Moi, j'adore ce film:  la carte postale vivante envoyée de Paris avec de grosses bises, les écrivains américains que j'aime tant comme Hemingway et Fitzgerald, toute l'idée que Paris vous inspira! Vous pouvez lire ma critique ici:  Midnight in Paris.

Un autre film avec plusieurs nominations c'est Hugo, l'adaptation du romain de Brian Selznick, The Invention of Hugo Cabret.  Ce film de Martin Scorcese a gagné cinq Oscars. Dans le Paris des années 30, le jeune Hugo est un orphelin de douze ans qui habite dans une gare. De son père, il ne lui reste qu'un étrange automate dont il cherche la clé - en forme de coeur - qui pourrait le faire fonctionner. En rencontrant Isabelle, il a peut-être trouvé la clé, mais ce n'est que le début de l'aventure. C'est un beau film qui m'a beaucoup plu!

Il y avait deux autres films nominés qui ont l'ambiance française: A Cat in Paris and The Adventures of Tintin.  Je n'ai pas vu le court film du chat, mais je suis allée voir Tintin avec mes neveux en décembre.  C'est un film d'animation en trois dimensions, inspiré des bandes-dessinées belges d'Hergé.  Tintin, jeune journaliste, et son chien, Milou/Snowy, ont un tas d'aventures qui font du grand plaisir aux enfants depuis 1929.  Mon neveu, Alec, qui a 8 ans, a tant aimé ce film qu'il est en train de lire tous les livres (en anglais malheureusement).

Mais le champion de la soirée des Oscars, c'était The Artist. C'est le film français le plus nommé de l'histoire avec 10 nominations. Cest le seul, et par ailleurs l'unique œuvre non anglo-saxonne, à recevoir l'Oscar du meilleur film. Ce film muet en noir et blanc a gagné cinq Prix de l'Academie y compris le meilleur réalisateur, Michel Hazanavicius, et le meilleur acteur principal, Jean Dujardin. Dujardin joue le rôle de George Valentin, vedette des films muets.  L'arrivée des films parlants va le faire tomber dans l'oubli. Peppy Miller, jeune flappeur jouée par Bérénice Bejo (l'épouse d'Hazanavicius), va devenir une grande vedette des films parlants. Ce film raconte l'histoire de leurs destins croisés, ou comment la célébrité, l'orgueil et l'argent peuvent être autant d'obstacles à leur histoire d'amour., Bérénice Bejo a été aussi nominée. La musique et les costumes du film ont aussi gagné des Oscars. Je viens de voir ce film unique vendredi dernier.  Je voulais le voir avant de regarder les Oscars ce week-end. C'est un petit film de 100 minutes en noir et blanc, mais c'est très beau!  J'aime bien les costumes et la culture des années 20 et 30.  J'ai surtout aimé Uggie, le chien rigolo!